CR SOCIOPOESIE

UNE PHILOSOPHIE DE VIE entre nature à l'état pur, saine culture & danse country

A REGARDER LA MER

Classé dans : LA VIE,LE COMBAT,UN MESSAGE,UN UNIVERS,VIDEOPOESIES — 2 mars, 2010 @ 16:41

 Image de prévisualisation YouTube

 

A REGARDER LA MER

Une belle chanson d’Alain Barrière

Ecrite en 1970 mais qui rejaillit

Comme une immense vague en folie!

Des grandes marées

Rarement aussi élevées

Depuis des années

Et de vents violents, additionnées…

Ont secoué, le 28 février, la Côte Atlantique

Principalement les villes de l’Ouest

Et à l’intérieur des terres océaniques

Pour vous apporter Xynthia, la Tempête!

Certaines zones ont été privées

D’électricité, d’autres inondées

Par l’invasion brutale

 De cette « mer en cavale »…

Une mer qui a jaillit la nuit

Faisant des victimes, dans leur sommeil, surprises

 A la lueur d’une Belle Dame Blanche

La Lune, qui observait la scène en silence…

Qui eut cru que la belle mer

Si jolie, si fidèle, si sereine parfois 

Puisse inspirer les amoureux et les poètes

Et puisse faire autant de dégâts!

 Il faut désormais

« Panser les plaies »

Qui, pour certains, il est vrai

 Ne se refermeront jamais!

Malgré tout, les grandes marées

 Ne sont pas terminées

Mais le vent s’est apaisé

Cependant vigilants, il faut rester!

Protéger la dune suffisamment

Et préserver les habitants 

Car la mer avance

Parfois sournoisement… CR

4 commentaires »

  1. Harmony dit :

    Bonsoir Catherine.
    Sachant que tu habites la Vendée et que la mer a tout inondé.J’allais t’écrire mais voilà que je vois ton article et me sens rassurée en espérant que tu n’as subi aucun sinistre.Comment la mer si calme parfois,peut-elle se déchaîner de cette façon-là et faire tant de victimes et de dégâts?Il faut souvent prévoir ou se prémunir de ce qu’on espère,n’arrivera jamais mais voilà,c’est arrivé et personne n’était prêt à subir cette immense marée.La mer s’est soulevée passant au-dessus des digues et quand l’eau se répand,rien ne peut l’arrêter.Ce sont les habitants qui paient les pots cassés.Ce sont des catastrophes qu’on nomme naturelles mais pourquoi la nature toujours si belle peut-elle devenir aussi rebelle?On ne trouve plus ses mots quand Xynthia s’est acharnée sur la Charente et la Vendée.Un bien triste spectacle s’est dévoilé sous nos yeux et on pense à ceux qui ont perdu un proche et parfois leur maison.Je leur souhaite « Bon courage » car il est souvent difficile de se relever quand on a tout perdu.
    Je pense à toi mon amie Vendéenne et suis bien triste de cette situation.Je t’embrasse et espère que le vent se calmera et que tout rentrera dans l’ordre.Andrée.

  2. Didi du Québec dit :

    chère catherine enfin je te retrouve, j avais oubliée que tu étais en Vendée, heureusement toi et ta famille sont sauf, mais c est très triste pour tes compatriotes, malheureusement la terre est profondément blessée par l être humain et elle manifeste son désaroit et se n est pas finie, je pense que le pire est à venir, pauvre nature malmenée par les hommes qui ne se rendent pas compte qu ils sont les artisants de leurs malheurs, je remercie la providence qui vous a protégé,bisou, à bientôt, ton amie Diane

  3. crsp dit :

    Merci Andrée de prendre de mes nouvelles et de t’intéresser à cette situation de notre côte atlantique, qui a vu partir, sous ses yeux des victimes, prisonnières de cette mer en colère!
    Et pourtant, comme tu le dis, « la nature est si belle et parfois rebelle »… et je rajouterai que la mer est la compagne des marins, des pêcheurs et des habitants de la côte… mais cet événement ils n’ont jamais vu, c’était peut-être prévisible, mais pas de cette intensité car c’est une « immense vague en folie » qui a tout soulevé sur son passage, a grillé tout et a emporté hélas des vies!
    Quand on voit cette catastrophe, on se dit que les dégâts matériels ne sont rien, même s’il faut nettoyer et remplacer, le temps aidera aussi!
    On appréhende quand le vent souffle car la mer est parfois si calme! Merci Andrée les amis réchauffent le coeur! à bientôt Catherine

  4. crsp dit :

    Bonsoir Didi… Mes amies sont là, et je les remercie de tout coeur! Rassure toi, chez nous, il n’y a eu que quelques dégâts au nouveau des côtes, mais c’est surtout le sud de la Vendée près de l’Aiguillon sur mer, où il y a eu beaucoup de dégâts matériels et de pertes humaines!
    Nous sommes allés remettre en état momentanément, une maison de famille dans l’ile d’Oléron où la mer l’avait inondée jusqu’à 40cm! La mer a surpris les gens dans leur sommeil, le vent a soufflé très fort mais, même si c’était prévisible, jamais les habitants, même les anciens, n’avaient connu cela!
    Il est vrai et tu as raison, depuis le temps que l’on dit que la mer avance!!! Les dunes ne sont pas respectées par les touristes, qui s’approprient les espaces et les saccagent parfois, en voulant venir le plus près possible de la côte, pour éviter de marcher!
    Ils prennent des galets, qui sont là pour retenir le sable! Que peut faire le sable, face à la mer: rien si ce n’est que se laisser « grignoter » de jour en jour! Planter des arbres, élever des digues, et les entretenir et bien sûr protéger les habitants!
    C’est malheureux à dire, mais on commence à faire « bouger » les choses quand il y a pertes humaines! C’est valable pour tout! merci mon amie Ton message me fait très plaisir! Bonne fête à toi aujourd’hui la « grand mère de coeur » et bonne soirée Ton amie Catherine

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le point du jour n'aura pas... |
Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spiralée
| La Voûte Etoilée
| Attala Blog