CR SOCIOPOESIE

UNE PHILOSOPHIE DE VIE entre nature à l'état pur, saine culture & danse country

HOMMAGE A BERNARD GIRAUDEAU

Classé dans : LA VIE,LE COMBAT,PAGE DU JOUR,UN MESSAGE,VIDEOPOESIES — 18 juillet, 2010 @ 0:04

 Image de prévisualisation YouTube

http://www.allocine.fr/

 Cancer malin Quand tu nous tiens Tu ne nous lâches Que lorsque l’on trépasse! De combats incessants Bernard Giraudeau A su tranquillement Parler de ce fardeau… Et profiter jusqu’au bout De ce que la vie Apporte de plus doux L’écriture la comédie et la fantaisie…

Qu’il repose en paix

Désormais

Dans la délivrance

De sa souffrance!

Natif de La Rochelle Il a décidé de mourir A la fin des Franco Folies Pour dire que cette ville était la sienne… Ses nombreux films Son charmant sourire Resteront à jamais Dans les coeurs des Français!

Et pour l’accompagner en toute sérénité 

Vers un destin lointain… 

Voici Chopin et sa jolie berceuse

Pour un homme qui était merveilleux! Cath CR

2 commentaires »

  1. Harmony dit :

    Bonjour mon amie.
    Maudite maladie qui emporte bien des vies et contre laquelle,on lutte souvent pour rien.Elle provoque tant de souffrances et ravage les corps.
    Pour en revenir à Bernard Giraudeau,un homme beau qui avait bien des talents.On connaît bien sûr l’acteur et puis,à cause de ce cancer,il s’est tourné vers d’autres choses qui lui tenaient à coeur puisque lui-même était touché.Il s’est battu,c’est sûr à travers diverses actions et aussi grâce à l’écriture.Je ne savais point qu’il avait écrit des livres.Je l’ai découvert en regardant la vidéo.
    Il s’en est allé lorsque le rideau de la scène s’est fermé.Salut l’artiste,on t’aimait bien et tu étais trop jeune pour partir avec ton visage d’adolescent et ton joli sourire.
    Tu as fini de souffrir mais c’est pas juste,ni pour toi,ni pour les autres,d’avoir une telle fin.
    Merci mon amie d’avoir salué cet artiste et son courage.J’ai toujours le coeur serré quand quelqu’un part.Ton amie Andrée.

  2. crsp dit :

    Bonsoir Andrée… Tu l’as dit ma belle Amie, que cette maladie fait souffrir et supprime toutes ces vies… à quel prix! J’aimais beaucoup Bernard Giraudeau, par « sa fraicheur » sa spontanéité, sa sincérité et comme tu le dis: son visage d’adolescent et son sourire… sans compter ses yeux bleus, comme l’océan, dans lequel chacun a pu lire toutes les merveilles, d’un coeur en éveil!
    Il ne faut pas trop demander à la vie, parce qu’elle nous donne d’une main et nous reprend de l’autre si nous voulons être trop « gourmands », alors continuons à lutter pour ceux qui en ont besoin, puisque telle est notre destinée et celle qui nous permet de vivre en toute sérénité… Et même si le poète est éternel, lorsque le corps souffre, l’esprit peut s’envoler mais il a des limites que le corps nous impose malgré tout…
    Je me devais d’écrire cet article et de rendre un dernier hommage à un acteur, un scénariste mais aussi, un artiste, un homme simple et courageux qui a su affronter le cancer, l’écrire, le clamer, pour aider aussi ceux qui souffrent comme lui! Un combat pour la paix, oui mais quelque soit l’âge, il est toujours trop tôt pour mourir! Il s’en est allé, quand le rideau derrière lui, s’est refermé, tout un symbole et il était Gémeaux… un coeur généreux, comme on l’a dit…
    Merci mon Amie, tendre et généreuse aussi, pour avoir participé à cet élan du coeur, et rendre hommage à un homme d’honneur! Bonne soirée mon Amie ma complice de tant de moments importants de la vie! Douces pensées de ton amie Cath

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le point du jour n'aura pas... |
Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spiralée
| La Voûte Etoilée
| Attala Blog