CR SOCIOPOESIE

UNE PHILOSOPHIE DE VIE entre nature à l'état pur, saine culture & danse country

CONTE POUR ENFANTS: FILLE OU GARCON

Classé dans : LA VIE,UN ESPACE,UN MESSAGE,UN UNIVERS,VIDEOPOESIES — 9 août, 2010 @ 22:14

Image de prévisualisation YouTube 

Il était une fois Il y a quelques saisons Un Prince que l’on surnommait 

« LE PRINCE PAPILLON » POURQUOI ? 

Vous le découvrirez à cet endroit Dans la VIDEOPOESIE Que, pour vous, j’ai écrite ! Mais je voulais ici ajouter Quelques quatrains Que je n’ai pu insérer Dans ma vidéopoésie du matin ! 

LE PRINCE PAPILLON N’était pas joli Mais  il gardait toujours le sourire Qui donne à la vie de belles sensations ! Il aimait la nature Et la nature le lui rendait Il aimait ces petites créatures Si frêles et si fragiles ! De Fleur en Fleur Il ne se réveillait qu’en ETE Lorsque les Papillons butinaient Et virevoltaient de cœur en cœur ! 

LA PETITE POUPEE s’était égarée Ou peut-être même échappée De la surveillance rapprochée D’une Reine de BEAUTE ! Elle chantait une petite chansonnette Que vous connaissez certes « Au clair de la Lune Mon ami Pierrot Prête-moi ta plume Pour écrire un mot… » 

auclairdelalune77.jpg

Sa voix était claire Sa voix était pure Elle changeait souvent d’air Pour donner à la musique une nouvelle allure ! Elle fut très surprise  De voir tant de jolies créatures Auprès de ce Prince ridicule Mais elle était éblouie…Elle s’approcha de lui Gentiment sans bruit Pour ne pas effrayer Les Papillons de l’Eté… 

Jusqu’au clair de Lune Ainsi bercés par notre belle NATURE La chandelle, LE CŒUR de la jolie Poupée Par LE FEU du Prince Papillon, fut rallumé ! 

Merci à ma fille de m’avoir donné l’occasion d’une nouvelle création… Mais j’ai la sensation que les contes pour enfants risquent de faire des petits d’ici le Nouvel An… 

A BIENTOT Cath CR

2 commentaires »

  1. Harmony dit :

    Salur Cath,me revoilà.
    Je ne sais toujours pas si c’est une fille ou un garçon mais peu importe,c’est peut-être trop tôt?J’ai oublié depuis les années.Lol.
    Un premier conte,en vidéo,tu as composé et je pense que le nouveau-né aura de sa Mamy,beaucoup de contes à écouter.Il a la chance d’avoir une Mamy poétesse qui a toujours le coeur en liesse.Elle saura confectionner de jolis objets afin d’animer les jolies histoires contées.
    Le papillon était laid?Moi,je ne trouve pas en regardant celui posé sur ton doigt.Il aimait la nature et les fleurs.Pour un papillon,c’est normal mais ce qui m’étonne,c’est qu’un compagnon vienne toujours près de lui se poser.Il avait sûrement en lui,ce qu’on ne voit pas de l’extérieur:un bon coeur.
    Une jolie demoiselle l’a cependant remarqué car il était différent des autres.Il n’était pas beau comme ses compagnons mais sa beauté intérieure rayonnait.
    La demoiselle fut séduite par ce papillon effacé car il avait la passion en lui et comme tu le dis si bien,ralluma la chandelle de la jolie demoiselle.
    Tu as raison,ma Belle,les contes ne font que commencer.Ce petit poupon et sa maman à la voix si charmante t’ont inspiré et de semaine en semaine et de mois en mois,ton coeur de Grand-Mère saura toujours des mots trouver pour nous enchanter avant qu’il ne soit né.Tu prépares déjà des contes à lui raconter.
    Profite,mon amie,de ce nouveau bonheur qui vient de s’annoncer.Je vais te suivre sur le chemin des chansons enfantines et des jolies contines.
    A bientôt,mon Amie.Je t’envoie plein de tendresse et me réjouis de voir votre coeur en liesse.Ton amie Andrée.

  2. crsp dit :

    Bonjour Andrée… « la Belle de l’été » qui enchante mes histoires racontées… Fille ou garçon tu le sauras dans le prochain article, ou la vidéopoésie là dessus je suis indécise mais c’est le coeur qui me guide, alors ne soyons pas pressés, il faut savoir »déguster » les plats que je vous ai préparés!!!

    Toujours le coeur en liesse, comme une poétesse lorsque je compose, car je ne sais distribuer et partager mes soucis, chacun a son compte de tracas, sans avoir encore à rajouter les miens, qui, parfois sont anodins, quand on regarde le malheur sur Terre et tant de gens qui, de réconfort, ont besoin…

    Il faut un contexte, de la motivation et de l’imagination pour raconter des histoires et des contes pour enfants, mais lorsque j’ai commencé à écrire des articles pour les malades, les personnes âgées et les personnes handicapées, je savais qu’un jour j’écrirai pour les enfants, car une âme d’enfant toujours j’ai gardée et je suis toujours en admiration devant cette pureté et cette innocence de l’enfance, qui cherche toujours à en savoir davantage et qui aime, tout comme moi, découvrir des mystères!

    Alors en avant la Belle, l’année en or, je l’avais vue belle, même si Xynthia  » a frappé » en ce début d’année, j’ai appris aussi que le bonheur a un prix, il faut savoir le conquérir, l’apprécier à sa juste valeur, et surtout ne jamais le gaspiller, la vie ne nous fait alors pas de cadeau, alors savourons en douceur toutes ces belles lueurs de bonheur, qui nous tombent du ciel, comme des étincelles!

    Pour le conte en question, il s’agit d’un Prince et non d’un papillon, mais on l’appelait « le Prince-papillon » car il avait toujours des papillons qui venaient se poser sur lui… Tu peux revoir la vidéo selon ton bon plaisir, si tu veux mieux l’histoire en comprendre, je n’ai peut-être pas été suffisamment claire???

    Mais l’histoire du Papillon, c’est une autre histoire que je raconterai une autre fois, j’ai encore d’autres articles en cours ou je cours après le temps qui passe trop vite!!! mais je crois que je vais devoir être obligée de reporter des articles ou des vidéos pour les longues soirées d’hiver, où il fera peut-être encore bon revivre les plaisirs de l’été!!!

    Pour la voix de la Maman, je ne l’entends plus chanter mais je l’ai imaginée, car je sais d’avance que ce Bébé aimera les chansons de sa Maman et de sa Mamie lol même si la voix n’est pas la même, si le coeur y est, je peux « m’améliorer » mais il y a du « boulot » pour ma part!!! Mais je crois qu’il y a pire et puis je saurais faire des « pitreries » comme les enfants aiment aussi, ça compensera « les canards » tout ceci dit en fantaisie, puisque ta jolie prose m’y a emmenée aussi!!!
    Merci mon amie au coeur tendre et au tempérament de lionne! Je t’embrasse Ton amie Cath

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le point du jour n'aura pas... |
Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spiralée
| La Voûte Etoilée
| Attala Blog