CR SOCIOPOESIE

UNE PHILOSOPHIE DE VIE entre nature à l'état pur, saine culture & danse country

HISTORIQUE DE LA DANSE COUNTRY

Classé dans : CATH,COUNTRY,UN MESSAGE — 29 février, 2016 @ 23:59

la-danse-country-plaisir-de-la-vie

Bien que la danse country fasse partie de l’histoire américaine, elle trouve ses origines dans les vieilles danses Folk européennes. A l’occasion des fêtes familiales ou villageoises le moment était venu de sortir le violon, le pipeau, c’était aussi l’instant privilégié pour chanter et danser en oubliant le dur labeur pour les agriculteurs.

C’est ainsi que la « Country (western) dance » trouve ses sources profondes dans les folklores irlandais,  écossais et anglais en parallèle avec la musique Country née dans la région des montagnes Appalaches au cours du 18ème siècle.

La danse en couple était née, elle permettait alors de trouver un partenaire. Les contredanses existaient au 18è siècle, elles sont formées par 2 rangées, une ligne d’hommes, une ligne de femmes, les deux rangées étant face à face. Les Contredanses viennent de France, où elles étaient réservées aux salles de danse de la haute aristocratie.

Les danses en couple, pouvaient être exécutées en cercle, en frappant des mains, elles étaient influencées par la « Square Dance » anglaise et par le Quadrille français. Puis avec l’apparition de nouveaux instruments à cordes, tels que  la mandoline, la guitare sèche et le banjo, on pouvait accompagner le rythme et diversifier les pas.

C’est l’époque de la conquête de l’Ouest , des cow-boys, des chevaux ,des bottes en cuir, des chapeaux, le décor de la country danse y trouve son origine.

 **********************************

La Gigue, danse paysanne irlandaise dansée avec des sabots provoquait un bruit rythmique, qui, bien plus tard, sous l’influence américaine, deviendra la « Tap Dance », danse de claquettes, aujourd’hui redevenue très en vogue.

Aux Etats Unis, la country dance a su s’adapter aux évolutions musicales et se diversifier au cours du 20e siècle et apporter de nouvelles tendances: mazurka, polka, valse, tango, cha cha

Au début du 20e siècle, la country fut largement influencée par le charleston, le buggie… puis ensuite par le blues, le jazz et dans les années 50 par le rock’n roll et le madison, qui fera sa révolution dans la danse en ligne.

En France, la danse country a connu un nouvel essor avec le parc Euro Disney en Ile de France et l’arrivée de Robert Wanstreet, passionné de danse country, professeur de haut niveau.

Avec une origine folklorique paysanne, qui eut cru que la danse country puisse participer désormais à des championnats nationaux et internationaux de danse ?

**********************************

PETITES ANECDOTES succulentes qui font peut-être partie de la légende, sont-elles vraies, ont-elles été vérifiées ? Nul ne sait mais nous tenions à vous en faire part, pour vous montrer que l’esprit de la country, c’est bien ça : convivialité, partage, échange, respect tout en gardant le sourire et le plaisir de danser sur des musiques festives et rythmées :

Une des ces caractéristiques est le fameux cri « Yeeehaaa » poussé par le Cowboy sur la piste de danse. Ce cri fut décrit pour la première fois en 1874 par Joseph McCoy, premier grand manitou du bétail. Les danses furent imprégnées par le maintien et la manière d’être des cowboys et des fermiers. Leurs attitudes ont donc influencé directement l’esthétique de la danse. Ils choisissaient de simuler les mouvements qu’ils employaient dans leur travail aux champs et avec le bétail. Ainsi le mouvement de la jambe quand on monte à cheval est devenu un galop puissant de Polka !

Plusieurs de ces manières de cowboy, bien « qu’apprivoisées » survivent dans la danse Western, moderne actuelle. Le mouvement « double arms over«  (les deux bras au dessus), est une réminiscence du final « tying off » (immobilisation) des pattes d’un veau avant de le marquer. La position « va-et-vient » de base reprend le mouvement des rênes.

 Dans les saloons, se sont imposés les coups sur le bois causés par les talons des bottes des cowboys et l’on peut dire que c’est certainement les cowboys qui ont également influencé les danses dans la manière de s’habiller, car ils avaient l’habitude d’aller danser avec les mêmes habits qu’ils utilisaient au travail, c’est à dire les bottes avec éperons et le chapeau.

« C’est l’histoire d’un cowboy qui descend d’un cheval, il pose le pied à terre avec une certaine lourdeur, mais pas de chance, il met le pied dans une bouse de vache ; là est l’origine du Stomp! De la matière collant à sa botte, il tend vigoureusement le pied vers l’avant pour l’enlever, voici le Kick ! Puis pour nettoyer le reste, il profite de l’herbe bien grasse en frottant ses semelles avec trois pas en arrière: et voici le Triple Step ou Shuffle !!!

ASSOCIATION COUNTRY DANCERS sur vie              13.09.14

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Le point du jour n'aura pas... |
Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Au fil des mots. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spiralée
| La Voûte Etoilée
| Attala Blog